Retour
Paris, le 30 juillet 2021
Neoen voit son activité progresser de 5% et se rapproche des 5 GW en opération ou en construction

RESULTATS SEMESTRIELS 2021

  • Le chiffre d’affaires du premier semestre est en hausse de 5% à 164,9 M€, dont +38% au deuxième trimestre
  • Le Groupe a lancé la construction de 710 MW, dont 617 MW sur le seul deuxième trimestre, portant les actifs en opération ou en construction à 4,8 GW à fin juin 2021
  • L’EBITDA (1) s’élève à 125,9 M€, en recul de 15% par rapport au premier semestre 2020 qui avait bénéficié d’indemnités contractuelles2 en Amériques et de revenus exceptionnellement élevés dans l’activité de stockage en Australie
  • Les flux nets de trésorerie opérationnelle ressortent en augmentation de 48% à 136,1 M€
  • Neoen dispose d’une trésorerie de 679 M€ au 30 juin 2021 à la suite de l’augmentation de capital de 600 M€ réalisée en avril 2021
  • Le Groupe resserre sa fourchette de prévision d’EBITDA 2021 à un niveau compris entre 295 et 310 M€, avec une marge d’EBITDA d’environ 80%

Neoen (code ISIN : FR0011675362, code mnémonique : NEOEN), un des principaux producteurs indépendants d’énergie exclusivement renouvelable et l’un des plus dynamiques au monde, présente ses résultats consolidés du premier semestre 2021 clos au 30 juin 2021. Ces comptes, qui ont fait l’objet d’une revue limitée des auditeurs, ont été arrêtés par son conseil d’administration le 30 juillet 2021.

Xavier Barbaro, président – directeur général de Neoen, déclare : « Notre chiffre d’affaires a enregistré une hausse de 38 % au deuxième trimestre, portant la croissance à 5 % sur le premier semestre. Comme attendu, l’évolution de notre EBITDA reflète une base de comparaison élevée au premier semestre 2020 du fait de la reconnaissance d’indemnités contractuelles en Amériques et de revenus exceptionnels enregistrés par l’activité de stockage en Australie. D’un point de vue opérationnel, nous avons lancé la construction de 710 MW dont 617 MW sur le seul deuxième trimestre, témoignant du profil de croissance de Neoen. Nos actifs en opération ou en construction s’élèvent ainsi à 4,8 GW ce qui nous rend très confiants dans l’atteinte de notre objectif de 5 GW fin 2021. Notre portefeuille a quant à lui progressé de 1 GW depuis la fin de l’année 2020, ce qui démontre notre capacité à l’enrichir continuellement de nouveaux projets et vient conforter nos perspectives de croissance future.»

(1) L’EBITDA correspond au résultat opérationnel courant retraité des dotations aux amortissements et provisions opérationnels courants, et comme annoncé lors du Capital Markets Day du 11 mars 2021, à compter du 1er janvier 2021, de la charge résultant de l’application de la norme IFRS 2 « paiements fondés sur des actions ». L’EBITDA tel que nouvellement défini se serait établi à 149,2 millions d’euros au premier semestre 2020, compte tenu d’une charge IFRS 2 de (0,9) million d’euros, impactant exclusivement le segment Développement – Investissements.

(2) Indemnités contractuelles reconnues pour pertes de revenus liées aux retards dans la mise en service de certains projets